Under the High Patronage of His Majesty NORODOM SIHAMONI, King of Cambodia

Nos Programmes

La Journée Cornac

Voici le déroulement de la journée « Cornac » :

– Arrivée à la cascade de O’katieng.
– Départ à dos d’éléphant pour le site de l’école.
– Présentation de l’équipe et des éléphants.
– Présentation de l’espèce et des derniers éléphants cambodgiens, des derniers cornacs.
– Apprentissage des commandes.
– 1er essai de « cornaquage ».
– Déjeuner.
– Longue promenade (environ 2h30) en forêt et apprentissage du « cornaquage » .
– Retour vers le camp puis la rivière.
– Bain des éléphants.
– Récompense aux éléphants sous forme de friandises : canne à sucre ou bananes.
– Retour à l’hôtel.

(145$­­­­­­­­/personne, transport & déjeuner compris, 115$­­­­ pour les clients résidents aux Terres Rouges (pour des groupes d’un minimum de trois personnes), 40% de réduction pour les enfants de moins de 12 ans.)

Les Programmes Courts

Nous proposons également des programmes plus courts (d’une heure)

Programme Court No 1

1 heure de promenade à dos d’éléphant :
20$ / personne (hors transport)

Programme Court No 2

1 heure de bain et de repas des éléphants :
20$ / personne (hors transport)

Monter ou ne pas monter sur un éléphant ?

Un certain nombre de personnes pensent que l’éléphant est un animal sauvage et ne devrait pas être monté, ils estiment que cette activité est cruelle et abime physiquement l’animal. Nous croyons que seul l’abus est néfaste aux animaux : leur faire porter des charges trop importantes pendant de trop longues heures est mauvais, ce n’est pas ce que nous faisons.

Remarquons que ces « défenseurs » de l’éléphant ne s’émeuvent guère du sort du cheval qui n’est pas né lui non plus pour porter des humains sur son dos mais qui le fait néanmoins tous les jours avec des charges beaucoup plus importantes par rapport à sa taille…

Nos éléphants étaient déjà domestiqués avant que nous les achetions, il n’y a plus pour eux de retour possible à la vie sauvage, ils n’ont pas peur de l’homme et si nous les lâchions en forêt, ils iraient dévaster les cultures alentours et se feraient tuer par les villageois. Notre approche est donc pragmatique mais aussi culturelle, le lien homme – éléphant existe en effet depuis cinq mille ans et il fait partie intégrante de la culture khmère.

Nous poursuivons cette tradition.

Vêtements et équipement à prévoir :

Vêtements non salissants (par exemple treillis militaire) et assez épais car les poils de l’éléphant peuvent être piquants, deux paires de chaussures ou une paire qui peut aller dans l’eau. Eventuellement un short ou un maillot pour le bain des éléphants.
Du produit anti moustiques, crème solaire, chapeau ou casquette, K-way en saison des pluies.